Compostage à Chagalamarri

Jusqu’à présent l’agriculture indienne employait essentiellement des engrais chimiques pour atteindre des récoltes élevées. En conséquence le prix de ces engrais a beaucoup augmenté ces dernières années et de ce fait il est presque inabordable pour les paysans pauvres. Ceux-ci sont obligés de chercher une autre solution. Ainsi se dessine un intérêt pour l’agriculture écologique employant le compostage naturel.

De plus en plus d’entreprises agricoles se tournent d’ailleurs vers cette solution.

Notre projet vise à donner la possibilité aux paysans des castes inférieures  de se procurer cet engrais naturel, afin de pouvoir rentabiliser leurs petites parcelles de terres pour en tirer une récolte suffisante pour subvenir aux besoins de leur famille.

Ceci permettra aux journaliers de rester au village auprès de leur famille. Ils n’auront plus besoin de partir au loin pour de longs mois, à la recherche d’un travail mieux rémunéré. Notre partenaire indienne, l’association « Allagadda Taluk Harijana, Christian Social Welfare Society » à dans l’Andhra Pradesh (Inde du Sud) organise le compostage naturel  par l’intermédiaire de sa coopérative. Elle investit le revenu qu’elle tire de cette activité dans les projets sociaux du village (Elders House, scolarisation des enfants des Intouchables, soutien aux personnes âgées, formation professionnelle des jeunes filles,…).

Le projet prévoit deux phases :

1)     Achat du matériel : dépenses uniques

  • 2 halls de travail avec toit en métal                          3 500 Euros
  • forage d’un puits + moteur                                           2 000
  • outils divers                                                                            150
  • balance                                                                                     280
  • machine spécialisée                                                            170
  • matériel organique (bouse de vache, vers…)           600
  • salaire pour 2 ouvriers pour 3 mois                            600

                                                             Total :    7 300 Euros

2)     Dépenses courantes et rentabilité 

Le revenu escompté de 16 tonnes de compost après 3 mois sera vendu à moitié aux paysans pauvres et pour l’autre moitié à des paysans riches. Ainsi sera créé un premier pas vers une agriculture durable et beaucoup de petits paysans auront la possibilité de vivre de leur propre récolte.

 

Après déduction des coûts d’installation et des coûts de main-d’œuvre, ce projet apportera un bénéfice mensuel de 60 Euros, qui seront versés au foyer du jour « Elders House » (construit par Dignity en 2011) pour les frais d’entretien et de nourriture pour les personnes délaissées.

 

Ce projet a débuté en 2012 et a été achevé fin 2013.

 

 

Jetez un coup d'oeil: